Protection de l'environnement

Les voyages que nous vous proposons vous conduisent sur les plus belles plages, dans les sites de plongée les plus intéressants et à travers des paysages époustouflants. Des vacances pour se reposer, pour profiter des plus beaux moments de l’année et pour découvrir une foule de choses nouvelles.

Nos hôtes passent la plupart du temps de leurs vacances dans la nature – que cela soit sur ou sous l’eau. Et ce sont essentiellement la diversité merveilleuse de la flore, les espèces variées de la faune, les doux parfums, les températures agréables, les couleurs intensives et les formes étranges qui influencent notre bien-être.

Nous savons aussi que chaque voyage a un impact sur la nature et c’est pourquoi nous avons le devoir de nous engager de manière active pour la sauvegarde de l’environnement. Manta Voyages soutient les projets suivants en y contribuant à moyen et long termes

my climate

Votre contribution contre le réchauffement de la planète!

Il est prouvé que les conséquences indésirables du changement climatique auront une forte influence sur le tourisme durant les années à venir. Le réchauffement de la terre met les îles en danger, par exemple les Maldives, mais aussi des villes historiques, les forêts ombrophiles et des régions vierges comme l’Arctique. Le tourisme et surtout le trafic aérien contribue, entre autres, à l’émission de gaz à effet de serre dans le monde entier. Nous, les organisateurs de voyages, en sont responsables. Manta Voyages compense l’effet climatique de l’ensemble de ses propres vols.

Vous pouvez aussi contribuer! Voici comment ça fonctionne: En achetant un ticket myclimate, vous soutenez un projet de protection du climat sur l’île de vacances de Bali : une installation de recyclage que fabrique du compost en utilisant des déchets organiques et qui évite ainsi la production de méthane, un gaz à effet de serre dangereux. De plus, ce projet contribue à un développement durable car il crée 120 postes de travail pour la population locale.

myclimate est une organisation indépendante à bout non-lucratif, soutenu par l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Tous les projets de protection du climat respectent les directives du protocole international de Kyoto et sont contrôlés par une équipe d’experts indépendants.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur
www.myclimate.org

Ocean Care

OceanCare, basé à Wädenswil/Suisse, protège les mammifères marins et les océans dans le monde

Depuis 1989, l'organisation prend des mesures concrètes en vue d'améliorer les conditions de vie dans les mers du monde: projets de recherche et de protection, campagnes, éducation à l'environnement, participation à des commissions internationales... OceanCare est le conseiller spécial pour les questions de protection des océans auprès de l'ONU depuis 2011.

Voici en bref trois des problèmes majeurs:

La pêche vide la mer de ses poissons
Le choix de poissons en apparence vaste dans les commerces et les restaurants est trompeur. Il n'y aura bientôt plus de poisson dans nos assiettes parce que les immenses bateaux de pêche industriels pillent systématiquement les mers. Des centaines de milliers de baleines, de dauphins, de requins, d'oiseaux et de tortues de mer dans le monde meurent accidentellement dans les filets de pêche. OceanCare lutte contre la pêche industrielle illégale et œuvre sur le plan légal dans les commissions internationales. Dans le cadre de son travail intensif d'information, OceanCare en appelle à la raison culinaire des consommateurs. ...

... et la mer se remplit de déchets plastiques
Presque un tiers de la production annuelle de plastique finit dans les océans: sacs plastiques, bouchons de bouteilles, matériaux d'emballage, etc. Des centaines de milliers d'animaux marins et d'oiseaux de mer s'y empêtrent et meurent, ou ils confondent les déchets scintillants avec de la nourriture et meurent de faim, le ventre rempli de plastique. Particulièrement inquiétant: les insecticides et autres produits nocifs pour l'environnement dissous dans l'eau s’amassent sur le plastique et finissent dans la chaîne alimentaire. OceanCare agit en tant que conseiller spécial auprès de l'ONU et membre de l'Alliance pour la protection des hautes mers (HSA) pour des océans plus propres. Font partie des objectifs principaux la réduction de la quantité de plastique dans les produits cosmétiques par exemple, l'interdiction des matières plastiques toxiques, la promotion d'alternatives au plastique et le nettoyage des océans.

Fort. Plus fort. Mort. 
Les baleines s'échouent sur les plages, les bancs de poissons s'effondrent, les tortues de mer s'enfuient... Le bruit sous-marin fait de plus en plus de victimes. Il est causé par les sonars militaires, la recherche de matières premières et les hélices gigantesques des bateaux. Aidez-nous à protéger les animaux marins! Élevez votre voix contre le bruit sous-marin et ses ravages sur ce lien.

SOS Tortues de mer

Survecu pendant 250 millions d'années.

Maintenant en train de disparaître! Depuis plus de 250 millions d’années, les tortues de mer habitent sur la terre. Durant les 50 dernières années, l’homme a réussi de réduire cette diversité d’espèces des grâces sous-marines à tout juste sept espèces et il continue à exterminer les derniers témoins du passé. Toutes les sept espèces des tortues de mer encore vivantes sont en voie d’extinction. Ainsi, l’île de Bali est, par exemple, depuis plus de deux décennies une des plaques tournantes pour le commerce avec les tortues.

L’organisation SOS for Sea Turtles, qui a été fondée par le célèbre photographe sous-marin Kurt Amsler, milite pour la conservation de ces créatures maritimes uniques. Cette organisation à but non-lucratif opère avec de l’argent, des donations et des sponsors privés. L’organisation milite auprès du gouvernement indonésien pour une interdiction du commerce des tortues. En collaboration avec Profauna, l’organisation indonésienne pour la protection de l’environnement, et l’engagement altruiste du cuisinier suisse Heinz Holzen, on achète et libère constamment des tortues sur Bali et on crée des stations d’élevage pour les œufs de tortues recueillis. On arrête les bateaux de pêche pour libérer à chaque fois 35 à 80 tortues.

Manta Voyages appelle tous ses clients à suivre les efforts de l’organisation par un strict boycott. Car seulement en renonçant à tout ce qui est un produit dérivé des tortues de mer (bijoux, lunettes, soupe, steaks, etc.), on peut arrêter la chasse à ces animaux magnifiques.

Si vous souhaitez aider à assurer la survie des tortues de mer, c’est très simple: utilisez le site Internet www.sos-seaturtles.ch pour vos dons, vos lettres de protestation et pour donner votre signature.

Pour toute information complémentaire concernant des actions précédentes et actuelles de l’organisation SOS Tortues de mer et de l’initiative sans crainte de ses partenaires sur Bali, veuillez vous adresser à:
SOS Seaturtles Kurt Amsler „La Madrague“
19 Allée des Arbousiers
F-83270 St. Cyr sur Mer
Internet: www.sos-seaturtles.ch 
E-Mail: info@sos-seaturtles.ch

  • Recommandez ce voyage à vos amis également. Il vous suffit pour cela d'indiquer le nom et l'adresse électronique de l'expéditeur et du destinataire et d'envoyer le courriel.




    Veuillez indiquer le nom et l'adresse e-mail de l'expéditeur et du destinataire. Les adresses ne sont pas utilisées à des fins commerciales sauf pour votre recommandation de voyage.

3190 | 08:50:24 | 0,39 | v2.11.0 | manta-ch-fr | MAN-WEB-03 TourWeb © NetMatch